Image

à propos de moi


Un an après la nouvelle version de ce site web, le temps est venu de vous dire quelques mots à propos de moi. Une partie de ce texte figure déjà dans le texte de la page d’accueil, et n’oublions pas que la vedette de ce site web, ce sont les éléphants . Moi, je préfère rester derrière la caméra et remplir la base de données avec toutes les données que je collecte sur les éléphants. Né dans la ville des éléphants de Berlin, les éléphants et les visites de zoo m'ont accompagné toute ma vie. La nature a été mise dans mon berceau, pour ainsi dire. Mon appareil photo m'a aidé à développer mon sens de l’observation. Jusqu'à aujourd'hui, je découvre le monde à travers la photographie encore et encore et encore (voir liens ci-dessus). Mes passe-temps : la photographie, le bricolage avec les bases de données et la nature - je peux combiner tout cela sur ce site web. Pour moi, contribuer au site est vraiment agréable et me détends. Je dois revoir mon ambition à la baisse, de temps en temps, car il est souvent impossible de trouver les données correctes. Il y a souvent des déclarations différentes et j'espère donc que les visiteurs pardonneront ces divergences d'un endroit à l’autre. Ma principale préoccupation reste de faire sortir les éléphants de l'anonymat, à travers la représentation photographique et les profils respectifs, dans l'œil du spectateur. Ces 400 éléphants que j'ai rencontrés jusqu'à présent lors de mes visites aux institutions zoologiques. Il y a eu, et il y en a beaucoup, des moments heureux mais aussi des moments tristes. Un grand nombre des jeunes animaux que j'ai photographiés pour la première fois il y a des années ont maintenant leur propre progéniture ou se sont déplacés vers d'autres jardins zoologiques dans toutes les directions au cours de leur voyage à travers la vie. Je suis très fier de la façon dont ces animaux sensibles maîtrisent leur vie au zoo. Vous trouverez quelques moments très personnels et émouvants ci-dessous dans une petite galerie, dans un ordre arbitraire, et je laisse les photos parler d'elles-mêmes. Kariba (logo) doit être mentionné ici en représentation pour tous les autres. C'était la première enfant éléphant dont j'ai eu l’opportunité d’être si proche. Lors de notre première rencontre, elle n'avait que 12 heures, j'ai même oublié d'appuyer sur le déclencheur quand elle m'a regardé directement avec ses yeux bleus à travers ses cils épais. J'espère que je pourrai observer son développement pendant de nombreuses années à venir et lui donner la chance d'avoir des enfants ici à Berlin, afin qu'elle puisse fonder sa propre famille d'éléphants. Petra Prager